LA PHILOSOPHIE

Quelques pensées libres….logo

Si nous flottions dans un milieu de même fluidité que notre corps, comme un poisson dans l’eau, nos pensées seraient des chorégraphies permanentes, nos gestes rentreraient dans la danse du tout et la danse du tout, résonnerait en nous.

Et si le geste devenait visiteur de l’autre, de moi en dehors de moi, comme un ami acrobate qui s’abstrait courageusement de ses contraintes, en un autre temps où tout l’espace puise sa force. Et si sa chaire en mouvance se courbait pour devenir une danse de l’esprit, une ride, une onde, un acte pétri de gestes vifs et entremêlés, ce serait en ça que réside la différence radicale, entre un geste qui se coule dans le langage du vivant, pour émerger empli de vie neuve et celui que l’on n’use qu’à des fins d’un geste banal, commandé par un but. Le geste se dessine sur lui-même pour créer et habiller le vivant.

 

Reçois, mélange, aime tes gestes

Les gestes deviennent beaux à deux, pivots du monde où ils se regardent et se parlent sans bruit, sans jamais prendre le pouvoir, noyau de l’âme et de la danse, ils ne divisent jamais et n’apportent « rien », ne s’arrêtent jamais, ils sont au-delà du corps, des émotions, des pensées, du changement.

 

Le roi du geste

 Il marche doucement

A travers le rythme

A travers l’autre

A travers soi

Il embrasse

Le rythme

L’autre

Soi

Il danse